Euromillion : le plus gros gagnant français jamais enregistré s'annonce être un homme très généreux !

C’est ce que l’ont vient de découvrir lors des dernières déclarations de la Française des Jeux. Bien que le gavant de la dernière cagnotte de 168 millions d’euros ai souhaité gardé l’anonymat, celui-ci s’est tout de même exprimé à la FDJ et annoncé qu’il souhaitait consacrer une partie de ses gains dans la création d’une association caritative « active ». C’est le président directeur général de la FDJ, Christophe Blanchard-Dignac qui a fait part des intentions du joueur. Il confirme par ailleurs que ce père de famille a bien empoché son chèque. Habitant de la Côte d’Azur, il devient la 221ème fortune française, et détient désormais le troisième records de cagnotte à l’euro millions.

Un homme issu d’une famille modeste :

Toujours d’après la FDJ, le gagnant serait un homme simple, de culture autodidacte. Ayant grandit dans une famille modeste, celui-ci n’a pas eut la possibilité de faire des études. Il a par ailleurs déclaré ne jouer à l’euro millions que pour les cagnottes dépassant 50 millions d’euros. C’est donc un vainqueur modeste qui « sait ce que c’est de galérer » et souhaiterait aider les gens dans le besoins, même s’il sait « qu’il y a malheureusement beaucoup à faire », une sorte de revanche sur sa vie précédente ?

Comme beaucoup, il a déjà rêvé de ce qu’il souhaiterait faire s’il gagnait à l’euro millions. C’est donc tout naturellement qu’il va accomplir ses rêves les plus fou ! On peut noter qu’il est le premier joueur français dans l’histoire de cette loterie à annoncer vouloir s’engager dans un projet solidaire, même si d’autres gagnants ont déjà su se montrer très généreux. On peut par exemple citer l’exemple de cette famille qui avait remporté 50 millions d’euros et a offert en septembre dernier pour la quatrième année consécutive la cantine gratuite aux 223 élèves de leur commune. Pour rappel les gagnants de la plus grosse cagnotte d’euro millions jamais enregistré sont anglais, et ont empoché la somme de 190 millions d’euros le 10 août dernier.