Une affaire de "remballe" vien de toucher un Super U de Haute Loire.

Depuis la découverte de viande de cheval dans certains plats préparés de la marque Findus, les contrôlent sanitaires ont été renforcés et sévissent aléatoirement partout en France. C’est pendant l’un de ces contrôles, il y a seulement quelques jours qu’une nouvelle affaire de viande périmée a éclatée.

L’histoire commence en Haute-Loire, dans un supermarché Super U de Langeac. Le supermarché avait été choisi pour un contrôle sanitaire aléatoire, néanmoins il s’est très rapidement avéré que le rayon boucherie semblait louche, celui-ci a donc été poussé. Au final, c’est une affaire de viande périmée reconditionnée qui a été découverte. La « remballe » comme on l’appelle dans le milieu. Toutes les pièces périmées étaient donc réemballées, et donc de nouvelles dates de consommation étaient présentées aux clients, qui repartaient avec de la viande… périmée. Une affaire qui devrait causer beaucoup de tort à ce supermarché, dont les consommateurs se disent exaspérés par la supercherie.

Une enquête en cours :

Une enquête sanitaire a d’ores et déjà été demandée par le parquet du Puy-en-Velay. Cette enquête devra déterminer si la viande écoulée de cette manière était nuisible pour la santé des consommateurs, et aggraver les charges en conséquence contre le magasin. Les personnes enquêtant sur cette affaire ont d’ailleurs annoncé que cette méthode était très organisée au sein du magasin, et qu’il semblerait qu’elle était appliquée depuis un certain moment.

Néanmoins peu d’informations ont été divulguées sur cette affaire, notamment la durée exacte durant laquelle cette pratique a été mise en place par l’équipe du magasin. D’autre part aucune complication médicale n’a encore été découverte suite à cette affaire. Plus d’informations devraient être dévoilées en même temps que cette affaire avance.