A force de réflexion, vous avez décidé de produire vous-même votre miel ? Découvrez les bases pour devenir apiculteur facilement !

Produire son miel soi-même en élevant des abeilles n’est pas si compliqué mais c’est avant tout une affaire de passionnés car cela demande une motivation sans faille et une attention soutenue. Même si les abeilles « travaillent » toutes seules, vous ne pourrez pas les laisser complétement à elles-mêmes. Il vous faudra les surveiller, les soigner, les guider dans leur production et bien sûr entretenir la ruche.

Ce petit avertissement d’usage étant fait, voyons maintenant comment produire son miel et devenir apiculteur.

Etape 1 : S’équiper correctement

Tout d’abord, sachez que vous ne pouvez pas produire et récolter votre miel sans un matériel d’apiculture correct. Il vous faudra au minimum des vêtements de protection (avec notamment un chapeau avec un voile pour éviter les piqures au visage), une ou plusieurs ruches (privilégiez le modèle Dadant, le plus répandu), un bac à désoperculer, un extracteur à miel, un enfumoir et quelques autres outils spécialisés comme un lève-cadre qui est vraiment essentiel.

Vous aurez aussi besoin de matériel pour stocker et faire maturer votre miel.

Etape 2 : Installer sa ruche

Une fois que vous êtes bien équipé, installez vos ruches en respectant bien les règles en vigueur de distance vis à vis des habitations (10 mètres en général).
Vous devez aussi vous déclarer auprès des services vétérinaires de votre département.

Il ne vous reste plus qu’à coloniser votre ruche avec des abeilles, soit en les achetant et en les implantant dans votre rucher, soit en récupérant un essaim naturel que vous installer dans votre espace.

Etape 3 : Faire « travailler les abeilles »

C’est souvent l’étape la plus complexe pour les apiculteurs débutants, car il vous faudra vous armer de patience et essayer de ne pas trop intervenir dans le cycle naturel des abeilles (surtout si vous voulez un miel de qualité). Les abeilles vont butiner les fleurs alentours, produire du miel à partir du nectar des fleurs et le caser dans les cellules de la ruche.

Etape 4 : Récolter son miel.

Quand c’est le bon moment (à la fin de la floraison), vous pouvez commencer la récolte. Il suffit de retirer les cadres (d’où l’intérêt du lève-cadres) en ayant préalablement enfumer les abeilles pour pouvoir travailler en paix.

Vous devez ensuite désoperculer les cadres pour retirer la couche de cire qui protège le miel. Un extracteur vous permet ensuite de faire sortir le miel des cadres. Il ne vous reste plus qu’à le filtrer, le faire maturer quelques jours, le mettre en pot et .. à le manger (ou le donner à vos amis).

Cette méthode est volontairement simplifiée, ce sont les bases théoriques de la production artisanale de miel. Nous vous conseillons si vous vous lancez dans l’apiculture de suivre une formation complète ou d’effectuer un stage auprès d’un apiculteur confirmée.
Exemple de Rucher dans lequel vous pouvez produire du miel