Le premier portrait officiel de Kate Middleton fait le tour de la toile ! Une consécration qui tourne à la dérision pour la First Lady !

C’est en tous cas ce que devais-être ce premier portrait officiel de la « first lady », néanmoins peu après que celui-ci ait été dévoilé, de nombreuses critiques ont fusée sur la toile. Bien que l’intéressée l’ait jugé « impressionnant » il n’en est pas de même pour les critiques d’arts, et même pour quiconque a un minimum de sens critique. Ont découvre donc sur ce portrait dévoilé à la National Portrait Gallery, une femme au visage bouffi, marqué par des cernes, un étrange rictus à la bouche… Un portrait qui met Kate Middleton peu en valeur, alors qu’on sait que la jeune femme est admiré de tous, notamment pour sa beauté…

Le peintre doit en être malade : Paul Emsley qui avait déjà réalisé le portrait de Nelson Mandela a même avoué la difficulté de la tâche : « Avec un visage plus vieux, ridé, c’est facile de créer la ressemblance. Mais il est difficile de transmettre le caractère d’un visage réellement beau ». A 31 ans Kate Middleton a donc vu son premier portrait faire le tour de la toile et être victime de nombreuses railleries…
Kate Middleton : le fameux portrait critiqué sur la toile

Kate Middleton, le portrait déjà détourné :

Comme on pouvait s’y attendre suite au buzz de cette histoire, les internautes se sont emparés du phénomène et commence déjà à se l’approprier. Exemple ici avec un « relooking » du portrait officiel de Kate Middleton par un certain @quebectango. Celui-ci reprend un buzz récent autours du portrait de jésus dans une église, qui avait été massacré par une « artiste » âgée de 80 ans. @quebectango s’est donc amusé à faire un « subtil » mélange entre les deux, et voici ce que ça donne :
La version détournée du portrait de Kate Middleton

Bref, on peut s’attendre à voir encore de nombreuses moqueries faire leur apparition sur la toile au sujet du portrait « râté » de Kate Middleton, néanmoins pas de tracas à se faire du côté de la famille royale, dès qu’une autre histoire fera le buzz, celle-ci sera oublié aussi vite qu’elle s’est répandue !