Après deux ans d'échec, le projet Hadopi devrait fermer ses Labs et se contenter de la riposte graduée pour les novices du net !

Alors que les Labs du projet Français Hadopi n’auront même pas fini leur phase de bêta test, le gouvernement aurait décidé d’arrêter les frais et de mettre fin aux nombreux projets que celui-ci envisageait. Après avoir dépensé la modique somme de 500 000 euros, ces « experts » qui n’ont pas abouti à un seul résultat en deux années complètes devraient donc arrêter leur tentative de filtration du net et se contenter des lettres de riposte graduée, qui ne seront malheureusement reçues que par les personnes ayant très peu de connaissance internet…

En effet tout bon internaute qui se respecte et s’inquiète de son anonymat sur internet connaît l’existence des VPN ou autres techniques pour masquer son adresse IP (et si l’ont veut pousser un peu plus poins, son adresse MAC, bien que le spoofing de celle-ci sit interdit par la lois). Nous retombons donc dans le cas de figure ou seul les personnes sans connaissances se verront punis par la lois, malgré un hausse continuelle du piratage sur internet.

Hadopi, un projet trop ambitieux :

Alors que ce projet visait à obtenir un contrôle total d’internet d’ici à plusieurs années, ces fameux « experts » ce sont très vite rendu compte de l’impossibilité technique de réaliser leur projet. La protection de son anonymat par différentes techniques ou tout simplement le « squattage » de ligne internet devrait donc toujours porter ses fruits, et permettre aux plus malins d’éviter les punitions envisagées par la lois.

Pour conclure la fermeture des Labs du projet Hadopi montre une nouvelle fois qu’a moins de mettre en place des moyens fortement contestés, tel que le Deep Packet Injection (DPI) les gouvernements ont et auront toujours un énorme retard sur les utilisateurs. Reste à voir si ceux-ci ne finiront pas par craquer sous la pression des Lobby et faire passer une lois intégrant ces fameuses méthodes redoutées par tous les utilisateurs. En attendant cette information est une très bonne nouvelle pour une grande partie des utilisateurs, et pour les rédacteurs de Reponsatout c’est un premier cadeau de Noël !