Les opérateurs téléphoniques français Orange et SFR viennent de se voir infliger une amende record !

C’est l’autorité de la concurrence qui a rendu publique en ce jeudi 13 décembre une décision de sanction prise à l’encontre de deux opérateurs emblématiques français : Orange et SFR. Ceux-ci devraient donc être condamné à une amende record d’un montant de 183 millions d’euros, pour avoir mis en place des « pratiques anti-concurrentielles ». L’autorité met en cause des offres des deux opérateurs qui permettaient l’appel en illimité uniquement entre eux, défavorisant le troisième opérateur français : Bouygue.

Ce troisième opérateur s’est donc vu obligé de proposer une offre similaire afin de résister à la concurrence, et n’a pas eut d’autres choix que de la proposer pour tous les opérateurs, aux prix d’une forte hausse de ses coûts. En effet celui-ci disposant de moins de clients que ces concurrents, ceux-ci avaient beaucoup plus tendance à téléphoner vers un opérateur différent…

Une situation indélicate pour Bouygue :

Cette situation était très problématique pour le troisième opérateur, puisque celui-ci devait payer plus de droits de passage sur le réseaux de ses concurrents que l’inverse. Malheureusement pour celui-ci et margé une décision de justice favorable, ces amendes iront directement dans les caisses de l’Etat, ces offres n’étant plus disponibles chez les opérateurs. Néanmoins cette amende devrait faire office d’exemple, et l’ont espère qu’elle permettra une plus grande transparence sur le marché du mobile, en parallèle d’une nouvelle concurrence très bénéfique pour les consommateurs (http://reponsatout.com/1666/free-mobile-le-forfait-2e-grandit).