Lancement réussi pour la fusée Nord Coréenne qui pourrait contenir des missiles balistiques.

C’est l’information ce matin, la Corée du Nord a lancé mercredi une nouvelle fusée dans l’espace. Celle-ci aurait pour but d’envoyer une deuxième version de leur satellite Kwangmyongsong-3 en orbite depuis le centre spatial de Sohae. Malheureusement Washington ne l’entends pas de cette oreille, et considère ce lancement comme une mise en garde, puisqu’il pourrait s’agir d’un tir de missile balistique. Quelques heures après le lancement, la télévision en a fièrement annoncé le succès.

Mais alors pourquoi tous ce bruit s’il ne s’agit pas de leur premier lancement de fusée ? Et bien tout simplement parce que les précédentes tentatives s’étaient avérés être un échec, et la Corée du Nord ayant annoncé qu’elle possédait des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) capable de toucher le continent américain, des questions se posent suite à la réussite de ce lancement après les trois premiers échec…

Un acte de provocation ?

C’est en tout cas l’annonce faite par l’ONU suite à la réussite de ce lancement. Les Etats-Unis n’entretenant pas de bonnes relations diplomatiques avec la Corée du Nord, ceux-ci considèrent ce lancement réussi comme un acte « hautement provocateur ». Les japonais quand à eux l’ont qualifié d’acte « intolérable », tandis qu’à quelques kilomètres, en Corée du Sud, on condamne « vigoureusement » ce tir. Même la Chine, seul allié de poids de cette nation a condamné à demi teinte cet acte, et estime qu’elle aurait du se plier aux préconisations de l’ONU concernant le lancement de technologies tel que les missiles balistiques. De nombreuses autres nations se sont d’ores et déjà déclarées très défavorables aux actes de la Corée du Nord, et cela devrait continuer tout au long de la journée. Le conseil de l’ONU devrait se réunir en urgence sur les coups de 17 heures afin de prendre des décisions sur la suite des évènements