Kim Dotcom a dévoilé hier 3 clichés de son nouveau service de stockage : Mega

Kim Dotcom, fondateur du défunt site Megaupload ne cesse de faire durer le plaisir à l’approche du lancement de son nouveau service : Mega le 20 janvier prochain. Celui-ci a posté hier sur son compte twitter officiel trois screenshot de l’interface de celui-ci. Ont y découvre l’interface d’encryption des fichiers, l’interface de gestions de ceux-ci (une arborescence de fichiers simple et efficace), et enfin une page qui pourrait très bien être l’accueil de Mega, sur laquelle ont nous propose de créer gratuitement un nouveau compte.

Ces trois clichés nous permettent d’en apprendre un peu plus sur le service : celui-ci à la manière de Dropebox, permettra donc de stocker n’importe quel type de fichier (Zip, Word, Pdf…) et de créer une arborescence très détaillé de dossiers afin de gérer au mieux le stockage de ses fichiers. Sur cette même page, ont peut également voir des dossiers intitulés « Inbox » et « Contact ». Cela nous laisse penser que le nouveau service de Kim Dotcom offrira également un service de messagerie instanée. Celui-ci pourrait parfaitement être chiffrée et donc totalement anonyme à condition d’avoir préalablement sécurisé sa connexion à internet !
Mega : la page de gestion des fichiers

Un système longuement mûri :

Comme l’avait déjà expliqué Kim Dotcom, ce nouveau service sera basé sur un chiffrement AES de tous les fichiers hébergés. Seul l’utilisateur se verra remettre la clé permettant de déchiffrer le fichier, Mega sera donc juridiquement très solide puisque seul l’utilisateur sera responsable de la transmission de cette fameuse clé, et donc du fichier qu’elle permet de déchiffrer ! Par ailleurs cette clé sera renforcée grâce à des données calculées selon les mouvements de la souris et du clavier au moment de l’envois du fichier, un vrai casse tête pour qui voudrait retrouver une clé de déchiffrement !
Mega : l'interface de chiffrement des données

L’équipe de Mega est très fier de la structure innovante de ce nouveau service. Ceux-ci estiment même que d’ici 5 ans, la moitié du traffic sur Internet pourrait-être chiffré par des solutions issues de cette nouvelle API. Kim Dotcom avait récemment annoncé que Mega deviendrait bientôt l’emblème d’une révolution sur internet. On espère que celui-ci ne se trompe pas, et que ce nouveau service apportera effectivement aux utilisateurs l’anonymat qu’ils méritent sur internet.