Beaucoup de chirurgiens et d'internes français sont en grève à partir de lundi 12 novembre

Beaucoup de chirurgiens et d’internes seront en grève à partir du lundi 12 novembre 2012. La cause ? L’accords sur le dépassement d’horaire signé il y a quelques semaines entre plusieurs syndicats et la ministre de la santé Marisol Touraine. Par ailleurs d’après elle cette grève toucherait principalement les cliniques privées, et les grévistes ont prévenu leurs patients. Néanmoins il se peut que de nombreux blocs opératoires soient fermées pour une durée indéterminée. Toutefois les hôpitaux seront toujours en mesure d’accueillir les patients, bien que les services risquent d’êtres submergés. Bien entendu les services d’urgences resteront ouverts, et il faudra principalement se tourner vers eux en cas de problème.

Une grève quasiment générale :

C’est ce que laisse penser la tendance, en effet ce ne sont pas moins de 70% des cliniques privées qui sont touchées par cette grève (source : Fédération de l’hospitalisation privée). Comme évoqué précédemment, l’origine de ce mouvement est l’accord sur les dépassements d’horaires signé par les trois plus gros syndicats de médecin sous la pression du nouveau ministre de la santé français, le 25 octobre dernier. Les chirurgiens demandent donc un plafond de dépassement plus élevé pour le personnel des blocs opératoires. Certains vont même jusqu’à évoquer une futur « médecine à deux balles » si un accords n’est pas rapidement trouvé, et que les médecins restent obligés de « brader » leurs services.

A l’appel des syndicats des internes et des chefs de clinique, les internes ont également décidé d’organiser leur propre mouvement pour entrer en grève. Outre le problème d’accord sur le dépassement d’horaires, les internes souhaitent se faire entendre sur la détérioration de leurs conditions de travail. Aujourd’hui aura donc lieu une grève devant le ministère de la santé. on espère qu’un accord sera rapidement trouvé, et que ce manque de personnel ne sera pas trop pénalisant pour les patients des différents services médicaux.