Les paradis artificiels, le film déprogrammé à cause de sa diffusion sur Dailymotion en avant première

Alors que le plateforme française de diffusion de vidéos : Dailymotion s’est associé avec le label EoF, un réseau de 34 distributeurs et 42 festivals afin de tester la puissance promotionnel d’un film via internet, les distributeurs français ne l’entendent pas de cette oreille… En effet un film brésilien : « Les Paradis artificiels » a été diffusé lundi soir sur la plateforme, et les exploitants de salles français ne l’ont pas admis, déprogrammant la projection du film dans 13 des 15 salles qui devaient initialement les diffuser !

L’affaire est grave, et est autant négative pour la plateforme Dailymotion que pour les exploitants français. En effet d’un côté ont a une plateforme française qui tente des moyens de communication novateurs afin de faire avancer les choses, et de l’autres des ayants droit qui n’acceptent pas le changement et démontre avec ferveur leur réticence à l’innovation…

Des résultats pourtant encourageants :

Même si cette opération finie par un fiasco pour la diffusion dans les salles françaises, les statistiques de la diffusion sur Dailymotion sont encourageantes ! En effet EoF et le distributeur annoncent que la diffusion a été un succès avec pas moins de 6060 vues, soit de nombreuses opportunités de bouche à oreille, ainsi que 400 000 visionnages de la bande annonce ! L’opération aurait donc pu être un succès si les ayants droits n’avaient pas pris cette « mesure de rétorsion ». Un dialogue doit donc être instauré entre les différents partis afin que cette situation ne se reproduise pas.

La bande annonce :