Tour de france : Lance Armstrong est destitué de tous ses titres pour cause de dopage

Après sept longues années de réussites pour le plus grand « gagnant » du tour de France, lance Armstrong vient aujourd’hui d’être chassé de son palmarès. Ce fin limier en étonnait plus d’un, notamment avec ses pointes aux alentours de 60 Km/h lors de la monté du mont Ventoux… Devenu le plus jeune champion du monde de l’histoire lorsqu’il remporte en 1993 sa première étape du tour de France à Verdun, il finira par devenir une légende, griffé d’un regard froid et d’un visage tiré ne laissant transparaître aucun sentiment. Le champion devient aujourd’hui paria, et commence sa chute aux enfer…

C’est donc L’Union cycliste internationale (UCI) qui vient de retiré en ce lundi 22 octobre les sept titres du tour de France qu’il a obtenu en trichant, et ce peu de temps après un rapport publié par l’agence américaine antidopage. Après avoir survécu à un cancer, il commence à remporter le tour de France en 1999, boucle qui s’arrêtera en 2005, année ou il commence vraiment à être soupçonné par l’agence, notamment grâce au témoignage accablant de 11 de ses anciens coéquipiers.

Un témoignage accablant :

C’est un rapport de 202 pages, publié le 10 octobre de cette année et comprenant pas moins d’un milliers de pages d’études et de témoignages sur l’affaire qui a permis a l’Union cycliste internationale de trancher. Celui-ci, publié par l’agence américaine antidopage est accablant : d’après eux l’ancien cycliste aurait développé « le programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l’histoire du sport ». La légende de toute une génération devient donc aujourd’hui le coureur le plus dopé de l’histoire, à grand coup de transfusions sanguines, de pilules de testostérone et autres injections d’EPO. Une bien triste histoire qui ternie la réputation du Tour de France, tout en nous promettant de meilleurs jours !